Slider

5 idéesLes certificats d'économies d'énergies (CEE) Ministère de la transition écologique et solidaire reçues sur l’isolation des combles

Bien isoler ses combles perdus présente beaucoup d’avantages : gain de confort, respect de la santé des occupants, baisse des factures de dépense d’énergie, respect de l’environnement. Pourtant, certaines idées reçues ont la vie dure. SOEKO fait le point et démêle le vrai du faux !

L’utilité d’une isolation n’est plus à démontrer. Car aujourd’hui, la plupart des consommateurs savent qu’une maison mal isolée est un gouffre financier. Et pour cause : une mauvaise isolation de vos combles peut entraîner jusqu’à 30 % de déperdition de chaleur selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie).

Mais aussi incontestables que soient les avantages d’une bonne isolation, certains préjugés, généralement faux, perdurent encore. SOEKO leur tord le cou !

1. L’isolation n’est utile que l’hiver

On pourrait penser qu’une bonne isolation sert uniquement à rester au chaud l’hiver. Si l’isolant conserve la chaleur lorsque les températures extérieures sont au plus bas, il permet également de garder une habitation fraîche l’été. CONFORT EN ÉTÉ COMME EN HIVER. Un gros avantage, particulièrement appréciable pour les personnes vulnérables en cas de canicule.

2. Les matériaux d’isolation sont dangereux pour la santé

Les isolants accusés de dangerosité ne le sont pas à proprement parler. A ce jour, aucun des matériaux utilisés pour l’isolation ne présente de risques graves pour la santé. Pour autant, certains ont quelques inconvénients. La laine de verre peut être, par exemple, irritante lors de la pose. Avec le temps, elle se dégrade et libère des microparticules très volatiles. Pour sa part, SOEKO utilise une LAINE MINÉRALE ÉCOLOGIQUE un matériau d’origine naturelle et non agressif. Elle est ainsi particulièrement adaptée aux personnes sensibles, souffrant de problèmes respiratoires ou allergiques.

3. Isoler ses combles est long et compliqué

Pour ses chantiers d’isolation, SOEKO utilise la technique du soufflage : un camion-atelier situé à l’extérieur de l’habitation envoie la laine minérale dans un tuyau dont l’extrémité se trouve dans les combles et qui est manipulé par un technicien. Cette technique, en plus de permettre d’appliquer l’isolant de manière uniforme dans les moindres recoins, est très rapide. En effet, il faut en moyenne 3 heures pour traiter 100 m² de surface. Soit moins d’une demi-journée !

A noter également que ce procédé peut être utilisé quel que soit l’accès aux combles, perdus comme aménageables : par l’intérieur de la maison si une trappe existe ou par l’extérieur. Dans ce cas, la plupart du temps, il suffit de déplacer quelques ardoise et le tour est joué. Quel que soit le chemin adopté, les techniciens SOEKO sont formés et qualifiés pour intervenir, y compris depuis le toit.

4. Plus il y a d’isolant, meilleure est l’isolation

Voici une des idées reçues les plus connues sur l’isolation : pour une bonne isolation il est nécessaire de poser beaucoup d’isolant. Mais l’efficacité ne dépend pas de l’épaisseur ! En réalité, tout est question d’emprisonnement d’air. Dans le cas de la laine minérale utilisée par SOEKO, le gain de chaleur (ou de fraîcheur l’été), dépend des bulles d’air contenues dans l’isolant et qui agissent comme une barrière. Quoiqu’il en soit, il est tout de même nécessaire de déterminer la quantité de matière à placer dans les combles de votre habitation.
Pour cela, un bilan thermique doit obligatoirement être mené.

5. L’isolation à 1 € ? C’est de l’arnaque !

Isoler ses combles pour seulement 1 € ? Cela semble trop beau pour être vrai… Et pourtant cela EXISTE et SOEKO fait partie des entreprises habilitées afin de le mettre en œuvre et sans aucune AVANCE DE FRAIS POUR LE CLIENT BENEFICIARE !
Certains prestataires peu scrupuleux, voire malhonnêtes, s’appuient sur l’isolation pour 1 €. Il convient donc aux consommateurs de se montrer vigilants et exigeants. Pour ne pas être abusé, il convient de choisir une entreprise spécialisée proche de chez vous, certifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement), et qui se déplacera gratuitement pour une visite de chantier préalable.
LA VISITE TECHNIQUE EST IMPÉRATIVE !
 

Avis vérifiésPENSEZ A VÉRIFIER LES AVIS GOOGLE, LES AVIS CLIENTS
NE RÉPONDEZ AUX DÉMARCHES TÉLÉPHONIQUES
CONTACTEZ UN INTERLOCUTEUR LOCAL


Les certificats d'économies d'énergies (CEE) Ministère de la transition écologique et solidaireDans le cadre des certificats d’économies d’énergie CEE, l’arrêté gouvernemental du 1er avril 2020 prend des mesures pour permettre aux particuliers de bénéficier des coups de pouce et soutenir les professionnels du bâtiment. En effet, en raison de la crise sanitaire, les chantiers sont à l’arrêt, ce qui décale drastiquement le calendrier d’interventions.

Les coups de pouce CEE isolation et chauffage sont prolongés jusqu’au 31 décembre 2021, pour la réalisation des travaux d’isolation. Cette mesure en phase avec la réalité du terrain s’accompagne d’une disposition pour renforcer les contrôles des professionnels, dans la lutte contre les fraudes.

Un arrêté pour permettre la réalisation des chantiers de rénovation énergétique sur le long terme

Le Covid-19 a un impact direct sur l’exécution des chantiers du bâtiment, qui est très largement à l’arrêt. Cet arrêté donne un cap aux professionnels du secteur, dont la pérennité des mesures n’était visible que jusqu’à fin 2020 initialement. Quelles sont les mesures phares de l’arrêté du 1er avril ?

  1. Le coup de pouce isolation des planchers bas et des combles est concernée par cette disposition. Les forfaits et les primes sont tous alignés quelque soit le type de travaux. Les foyers en précarité énergétique peuvent bénéficier d’une aide de 10 ou 20€ le m2, en fonction des revenus fiscaux.
  2. La baisse d’aide financière initialement prévue au 1er janvier 2021 a été supprimée par cet arrêté.
  3. Une réévaluation des forfaits est envisagée au premier trimestre 2021.
  4. La prorogation des délais de dépôt de demandes de coups de pouce
    Le délai de dépôt de demande est prolongé de 12 à 18 mois. En parallèle, l’arrêté prévoit un allongement de délai de 6 mois pour le dépôt des demandes de CEE des travaux terminés entre le 1er mars 2019 et le 31 août 2019.

La lutte contre les fraudes et les malfaçons aux travaux d’isolation

Le gouvernement reste très vigilant par rapport aux organismes qui pourraient proposer des travaux avec des malfaçons ou des arnaques.

  1. Une uniformisation des pratiques et plus de contrôles
    Un référentiel d’accréditation a été créé pour les organismes d’inspection, afin que tous s’alignent sur les mêmes critères. Aujourd’hui, environ 10 % des chantiers en isolation son contrôlés. Ce pourcentage devrait doubler en 2020.
  2. Le respect du délai de rétractation
    Un délai de rétractation de 7 jours doit être respecté entre la signature du devis et le début des travaux par l’entreprise, afin de protéger le particulier et lui permettre de changer d’avis, après étude. Les travaux ne doivent pas débuter avant la fin de ce délai.
  3. L’arrêt du démarchage téléphonique en rénovation énergétique effective à compter du mois de Septembre 2020 afin que le particulier ne soit plus être importuné à son domicile.
UN SEUL ET UNIQUE BUT, PROTÉGER LE PARTICULIER pour lui permettre de choisir l’entreprise prestataire, tout en encadrant la profession du bâtiment.
Les équipes de SOEKO avec certification RGE sont à votre entière disposition pour tous vos projets d’isolation. https://www.so-eko.com/simulation-eligibilite-isolation-1-euro/
Isolation En matière d'isolation on distingue deux types d'isolants les isolants phoniques et thermiques. Le coefficient de résistance thermique dépend de l'épaisseur et de la conductivité ou plutôt de l'isolant utilisé. Afin d'éviter les déperditions énergétiques et faire des économies d'énergie isolation des murs par l'intérieur ou l'extérieur. On utilise différents types d'isolants : ouate de cellulose, laines minérales, polystyrène expansé. La résistance thermique d'un matériaux déterminera l'isolation thermique des matériaux utilisés, généralement on utilisera également un pare-vapeur afin d'éviter que ne se forme de la condensation du fait de la différence de température des matériaux. Isoler votre maison peut vous faire bénéficier de crédits d impôts en plus de la valorisation de votre bien. Une bonne isolation des combles qu’ils soient des combles perdus ou aménagés doit permettre d’éliminer tous les ponts thermiques afin d’assurer une étanchéité pour isoler on utilise généralement de la laine de roche, de la ouate de cellulose, des rouleaux d’isolants minces pour isoler la toiture. Cette isolation doit également permettre une isolation phonique et acoustique.